Anaït, la fiancée malicieuse ( critique de Nedilsa )

(actualisé le ) par M. Binard

Anaït, la fiancée malicieuse ( critique de Nedilsa )

LUDA / CORVAISIER

Albin Michel jeunesse, petits contes de sagesse

Thèmes : Leçon de vie, amour, Afrique

Le prince Mangassar rencontre Anaït, la fille du potier. Il tombe amoureux d’elle et décide de l’épouser mais Anaït pose une condition : « Fils de roi n’est pas un métier. Je ne t’épouserai que lorsque tu auras appris un vrai métier. » Alors, le prince décide d’aller chercher un travail…

J’ai bien aimé ce livre parce qu’il y a un peu d’amour. L’histoire se lit facilement et les images sont bien dessinées.