Astérix. Le papyrus de César (critique d’ Eliot)

(actualisé le ) par M. Binard

Astérix-Le Papyrus de César

Auteur : Ferri, Conrad
Editeur :Albert René
Thèmes : aventure, humour

Voici le dernier Astérix sorti en 2015. C’est la deuxième histoire des nouveaux auteurs : Jean-Yves Ferri pour le scénario et Didier Conrad pour les dessins. L’action débute à Rome. César sort un papyrus qui s’appelle « Commentaires sur la Guerre des Gaules » mais il y a le chapitre XXIV qui fait tâche (pas pour les irréductibles). Son titre parle de lui-même : Revers subis face aux irréductibles gaulois d’Armorique.
Voyant l’empereur inquiet, son conseiller Bonus Promoplus lui suggère de cacher ce chapitre et il accepte. Mais un scribe numide réussit à s’enfuir avec le papyrus et il le passe à un colporteur gaulois nommé Doublepolémix.

Ce que j’aime dans cette nouvelle aventure des gaulois les plus célèbres, ce sont les couleurs qui sont belles et bien réalisées. Ce qui m’a étonné et m’a fait plutôt rire c’est le fait qu’Obélix devait éviter les conflits et limiter les sangliers.

Je recommande ce livre à tous ceux qui aiment Astérix, qui aiment voir Obélix mettre des baffes aux romains et à la fin il ne restera plus aucun sanglier, par Toutatis !

Rayon : Bandes dessinées
Cote : BD FER